Géobiologie Côte d’Azur

Avant de construire un édifice, les Romains et les Chinois faisaient paître un troupeau de moutons pendant un an sur le terrain à bâtir. On sacrifiait alors quelques bêtes et leur foie était soigneusement examiné. Si on y observait les signes d’une maladie, le projet de construction était abandonné… On imagine mal aujourd’hui un promoteur attendre un an, se livrer à l’examen d’entrailles…. pour finalement renoncer au projet immobilier !

L’emplacement de votre lieu de vie est essentiel

Avant de faire construire, faîtes appel à un géobiologiste qui déterminera l’emplacement idéal de votre habitation. Si celle-ci est déjà bâtie, des corrections peuvent être apportées après localisation par l’expert des zones « géopatogènes ».


Chalet construit dans le lieu d’un torrent. Où est le bon sens ?

 

Renseignez-vous sur l’histoire du lieu, avant toute occupation : décharge, cimetière, abattoir, cressonnière…?

Le terrain peut receler bon nombre de nuisances invisibles : cours d’eau souterrains, failles, cavités, réseau Hartmann, conduits de cheminée bouchés. Autant d’éléments perturbateurs qui doivent être neutralisés

Une électricité mal maîtrisée représente aussi une menace pour votre bien-être. On peut mentionner les fuites électriques et électromagnétiques provoquées par des installations mal reliées à la terre : en éteignant votre lampe de chevet, le courant continue peut-être de passer et vous êtes épuisé le matin…

Certaines nuisances sont plus visibles : lignes à haute tension, cimetières, radars, relais, bornes pour portables…

Des moyens très simples permettent de neutraliser et de rééequilibrer le lieu.

Il s’en suit rapidement un mieux être.